Image de Banniere

Isère-actualité

FCO et IBR : quelles modifications avec la LSA

Derniére mise à jour le : 16/05/2022


[FCO et IBR : quelles modifications avec la LSA]

La LSA (Loi de Santé Animale) a été validée au niveau européen en mars 2016 et rentrera en application à partir du 21 avril 2021.
Ce texte européen modifie notamment la classification des maladies animales, ce qui aura des impacts sur les modalités de gestion sanitaire de ces maladies.
 
IMPACT SUR LA FCO

Ainsi, les exigences concernant la FCO pour les échanges européens de ruminants vont évoluer. Bien que plusieurs points doivent encore être précisés, voici un état des lieux au jour d'aujourd'hui (17/02/2021).

Pour rappel, la France continentale n’est pas indemne vis-à-vis des sérotypes 4 et 8.
Les nouvelles conditions seront, avec l’état actuel des connaissances :

- Fin des accords bilatéraux avec l’Espagne et l’Italie.
- Vaccination : règle de base pour les mouvements en Europe (et unique possibilité à ce jour).
- Délai obligatoire de 60 jours post-vaccination (primo-vaccination) pour toute destination même l’Italie.

Le délai raccourci des 10 jours prévu actuellement dans le cadre des accords bilatéraux avec l’Italie ne pourra donc plus être utilisé le 21 avril 2021 (fin des accords bilatéraux).

- Vaccination contre les deux sérotypes 4 et 8 même pour l’Italie.
- En attente du positionnement des Etats membres dont l’Italie et l’Espagne pour l’application des modalités dérogatoires (PCR et désinsectisation) pour les mouvements et la reconnaissance de zone.

Des dérogations à ces conditions seraient possibles à l'initiative de l'Etat membre de destination, mais à ce jour aucun pays n'a fait de proposition en ce sens malgré les demandes françaises (source : GDS 12)


Frise_FCO_LSAIMPACT SUR L'IBR

La prophylaxie de l'IBR et l'acquisition de la qualificiation "indemne" seront également impactés. L'UE a reconnu le programme français d'éradication de l'IBR, ce qui signifie que les cheptels qualifiés indemnes pourront conserver cette qualification.
En revanche, les protocoles d'analyses en prophylaxie, l'acquisition de la qualification et les dépistages aux mouvements vont être modifiés.
- Pour les allaitants : les analyses sur sang pour acquérir la qualification indemne ne pourront plus se faire en mélange mais en individuelles sur tous les bovins de plus de 12 mois.
- Pour les laitiers : pour acquérir la qualification indemne il faudra au maximum 50 vaches au tank pour pouvoir encore faire des analyses sur le lait. Au delà, les analyses devront être faites sur sang.
- Le protocole concernant les contrôles aux mouvements reste encore flou.


Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter ce diaporama : Récap_LSA
























FRGDS Auvergne Rhône-Alpes

Adresse postale : 23 rue Jean Baldassini - 69364 Lyon Cedex 07

Tel: - Mail : frgds.aura@reseaugds.com