Image de Banniere

Bovin maladie EHD

MHE : Point de situation actualisé

Derniére mise à jour le : 23/02/2024

La Maladie Hémorragique Epizootique arrivée dans les Pyrénées Atlantiques et les Hautes Pyrénées fin septembre après une rapide remontée à travers l'Espagne touche désormais plus d’une dizaine de départements du Sud Ouest.  

Au 19 septembre 2023 trois foyers de MHE (Maladie Hémorragique Épizootique, EHD en anglais ou encore Maladie Hémorragique des Cervidés) ont été détectés en France dans les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées. La maladie est présente sur plusieurs continents, elle est arrivée en Europe en 2022 en Italie, au Portugal puis en Espagne (cas plus récents reportés fin août 2023 à 100 km de notre frontière). Les conséquences cliniques sont importantes dans les départements touchés, il n’y a pas de vaccin à ce jour seuls des traitements de soutien peuvent être mis en oeuvre.

L’épizootie progresse désormais en France, au 22 février, 3 913 foyers ont été recensés en élevages. Ces foyers concernent les 20 départements suivants : Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Haute-Garonne, Gers, Landes, Ariège, Aude, Tarn, Lot-et-Garonne, Gironde, Tarn-et-Garonne, Dordogne, Corrèze, Vendée, Deux-Sèvres, Loire-Atlantique, Lot, Haute-Vienne, Morbihan et Pyrénées-Orientales., dont les communes sont colorées en orange sur la carte ci après. La zone régulée mise en place telle que prévue par la réglementation Européene concerne désormais toutes les communes situées dans un rayon de 150 km autour des foyers (elle est symbolisée par le tracé orange). 



Sur le plan commercial, cette maladie exotique réglementée au niveau Européen (Loi de Santé Animale) interdit la sortie des ruminants en provenance de la Zone Réglementée. Des dérogations sont possibles et autorisent la sortie des animaux sous couvert d’un dépistage PCR négatif réalisé au moins 14 jours après la mise en place d’une désinsectisation efficace et maintenue (la sortie pour abattage n’est pas concernée par ces modalités). Les animaux de moins de 70 jours ne sont pas soumis à la PCR s’ils sont entre autres désinsectisés et à destination de bâtiments d’engraissement fermés. (Voir MHE - Mesures aux mouvements)

Pour ce qui est des sorties à destination d'autres pays, elles dépendent des négociations entre la France et chacun d'eux. Pour les échanges à destination de l'Espagne continentale les animaux sont acceptés à conditions qu’ils ne présentent pas de signes cliniques à la visite avant départ. L’Italie demande en plus de l’absence de signes cliniques une PCR négative après une désinsectisation maintenue d’au moins 14 jours. La désinsectisation des moyens de transports est obligatoire pour ces deux destinations.

Aucun cas de MHE n’a été déclaré dans la région Auvergne Rhône Alpes pour le moment mais les départements les plus à l’Ouest sont impactés par l’extension de la zone réglementée qui remonte du Sud-Ouest poussée par l’évolution même de l’épizootie. Le département du Cantal et des communes du Puy de Dôme, de la Haute Loire, de l'Allier et de l'Ardèche sont à ce jour concernées par la Zone Réglementée. Il est probable que la région soit touchée par la MHE dans les semaines à venir ou au printemps vu les conditions climatiques favorables aux maladies vectorielles.

Le respect des mesures simples de Biosécurité est plus que jamais de rigueur, la désinsectisation des moyens de transports, la limitation des mouvements et la surveillance des animaux sont des mesures importantes pour faire face à cette maladie vectorielle. Le vétérinaire doit au moindre doute être contacté pour limiter l'impact clinique sur les animaux atteints. 







FRGDS Auvergne Rhône-Alpes

Adresse postale : 23 rue Jean Baldassini - 69364 Lyon Cedex 07

Tel: - Mail : frgds.aura@reseaugds.com